Marche caritative de Vacquiers

MARCHE SOLIDAIRE EN FAVEUR DU MALI

Une marche solidaire en faveur du Mali est organisée à Vacquiers le dimanche 2 Septembre 2018 par l’association Bilou Toguna.

Rendez-vous à partir de 9h heures (jusqu’à 10 h 30), pour deux parcours balisés et sécurisés, au choix : 5, 10 et 15 km à travers la campagne, départ et arrivée confondus au Domaine des Pradelles à Vacquiers. Le principe est simple, contre le versement de 17 euros : des points de ravitaillement sont prévus au cours de la marche, un repas sera servi à l’arrivée, puis une animation musicale africaine et une présentation de l’association Bilou Toguna suivie d’un tirage de la tombola (un lot tous les 25 participants).

Tous les renseignements au téléphone :
06 70 89 27 82, 05 61 74 06 56 ou 05 61 74 20 69

Pour favoriser l’organisation, nous souhaitons recevoir les inscriptions avant le lundi 27 août.

PDF - 531.2 ko

La totalité des bénéfices de cette journée servira à financer une action en faveur des dogons, un peuple de cultivateurs, paisibles et accueillants. Ils habitent le long de la falaise de Bandiagara et cultivent le peu de terre qui reste sur le rocher balayé par le vent du Sahel. C’est leur seul moyen de survie. Aucun ruisseau, la saison des pluies dure deux mois, l’eau disparaît alors rapidement dans le sol. Pour arroser les cultures, boire, cuisiner, abreuver les animaux, il faut alors creuser des puits ou retenir l’eau au moyen de barrages. Les villageois aident au creusement des puits ou des fondations des barrages, à la taille des pierres, à la fabrication du béton. Mais il faut leur fournir ce qu’ils ne peuvent pas acheter, faute de revenu propre ; les outils, le ciment, le sable, le gravier, le fer à béton (les coûts moyens : 3000 euros pour un puits, 7000 euros pour un barrage).

L’accès à une eau potable reste une action prioritaire de l’association
Il s’agit d’installer ou de réparer des pompes manuelles sur les puits. L’utilisation traditionnelle de récipients par les familles entraîne des souillures de l’eau des puits et des maladies (diarrhées) qui peuvent être mortelles, en particulier chez les enfants. Le coût d’une pompe est de 1500 euros auxquels il faut ajouter la mise en place en adaptant la partie supérieure du puits.

Les bénévoles de Bilou Toguna ainsi que les dogons, actuellement confrontés à une pénurie alimentaire, comptent sur votre présence pour les aider à financer ces actions en faveur d’un développement durable au Mali.

dimanche 2 septembre 2018